Bons avis clients !

Vélo électrique

Vous cherchez de l’aide pour l’achat de votre vélo électrique ? Lisez l’article en entier pour tout savoir sur les vélos électriques. Le vélo électrique, aussi appelé "e-bike", est un vélo équipé d'un moteur électrique qui lui donne un moyen de propulsion supplémentaire, offrant ainsi la possibilité de parcourir de plus longues distances avec plus de facilité. Ces vélos sont de plus en plus populaires en raison des progrès rapides de la technologie et pour des raisons écologiques, entre autres. En effet ils remplacent avantageusement la voiture diesel. Il existe de multiples types de vélos électriques, tout comme il existe différents types de vélos normaux. Quelques-uns des avantages d'un vélo électrique sont vitesse, efficacité en côte, grande résistance au vent et respect de l’environnement. Et tout cela en vous permettant d’effectuer en même temps une activité physique !

Les différents types de vélos électriques

Il y a naturellement un grand nombre de vélos électriques différents. La plupart sont des pédélecs, ce qui signifie que le pédalage est assisté par un moteur électrique.

Dans la gamme des pédélecs (vélo à assistance électrique), il existe aussi de nombreux types de vélos. Par exemple, vous pouvez choisir des vélos capables de rouler sur différents terrains, comme un VTT électrique, ou un vélo électrique VTC principalement conçu pour la ville et/ou pour la route.

Nous avons aussi une superbe sélection de Fat Bike Électrique de plusieurs stules et de plusieurs marques. Jetez par exemple un oeil sur le vélos fat bike électriques traversants, les fatbikes beach cruiser, ou les vélos chopper.

La principale différence dans le système de propulsion réside dans l'emplacement du moteur. Celui-ci est placé sur le moyeu avant, sur le moyeu arrière ou sur le pédalier. Sur un e-bike à propulsion sur le moyeu, le moteur est placé sur le moyeu de la roue arrière et sur un vélo électrique à propulsion intermédiaire, le moteur est placé sur le pédalier.

Il y a également deux versions fonctionnelles de l'e-bike :

  • Le vélo utilitaire électrique, ou vélo cargo électrique qui permet au conducteur de transporter des marchandises dans une zone réservée à cet effet. Ces vélos électriques peuvent transporter une quantité surprenante de poids ce qui les rend particulièrement populaires dans les grandes villes à forte densité de population, où l'utilisation d'une voiture est plus coûteuse et plus difficile. Le vélo électrique est ici un substitut adéquat à l’automobile.
  • Le vélo électrique pliant est particulièrement pratique si vous devez prendre un transport en commun pour vous rendre au travail, car, comme son nom l'indique, il se plie et vous pouvez l'emporter avec vous. Grâce aux innovations en matière de gain de poids, il est également de plus en plus facile de transporter un vélo électrique pliant.

Quel vélo électrique acheter ?

Avant de choisir un vélo électrique, il faut tenir compte de plusieurs éléments, à commencer par la raison pour laquelle vous l'utiliserez en premier lieu :

  • Travail : si vous prévoyez d'utiliser votre vélo électrique essentiellement pour vous rendre au travail et en revenir, un VTC électrique est la meilleure option, à moins que vous preniez souvent le bus et/ou le train, auquel cas un vélo électrique pliant serait plus adapté puisque vous pouvez l'emporter avec vous.
  • Loisirs : tout dépend du terrain sur lequel vous l'utiliserez. Pour les routes plates et bitumées, vous aurez besoin d'un VTC, pour les terrains vallonnés et montagneux, d'un vélo tout terrain (VTT), pour les terrains boueux ou enneigés, un VTT est le mieux adapté.
  • Fonctionnel : si vous cherchez à tirer le meilleur de votre vélo, le vélo électrique est la meilleure option, car il vous permet de transporter de lourdes charges sans problème. Vous emmenez vos enfants à l'école le matin ? Vous faites beaucoup de courses ? Alors un vélo électrique vous facilitera la vie.

Maintenant que vous savez de quel type de vélo vous avez besoin, voyons quelle est la taille idéale pour vous. Les éléments importants à connaître sont la taille du cadre, votre propre taille et la longueur intérieure de vos jambes. Si vous connaissez votre taille et/ou la longueur intérieure de vos jambes, vous serez en mesure de trouver le cadre correspondant. Mais attention, il y a une différence de choix entre un mountain bike (VTT) et un vélo de route (VTC). Une excellente règle à suivre est de prendre un cadre plus petit de 10 cm / 4 pouces pour un VTT. Par exemple, si vous mesurez 180 cm, vous aurez besoin d'un cadre de 57 cm pour un VTC, mais de 48 cm pour un VTT. Pour un bref aperçu, consultez notre guide des tailles.

Vous connaissez le type de vélo à assistance électrique dont vous avez besoin et sa taille. La dernière étape du processus de sélection de votre e-bike consiste à prendre en compte les différences techniques existantes :

  • Capacité motrice : La puissance d'un vélo électrique. Plus la capacité du moteur électrique est élevée, plus le vélo avancera facilement même avec beaucoup de poids. C'est très important si vous envisagez d'utiliser un vélo cargo électrique, qui nécessite une capacité motrice plus élevée, donc soyez attentif à ce point. Alors, pourquoi ne pas choisir un moteur avec une capacité maximale pour être sûr ? Non seulement cela coûtera plus cher, mais avec une capacité motrice plus importante la batterie sera épuisée plus rapidement. Par conséquent, si vous recherchez un e-bike longue distance, veillez à ne pas dépasser la capacité maximale du moteur. En revanche, si vous recherchez un vélo cargo électrique pour des trajets relativement courts comme déposer les enfants à l'école ou aller au supermarché il est plus avantageux d'avoir une puissance plus élevée, car il vaut mieux avoir plus de puissance, quitte à perdre un peu d’autonomie.
  • Positionnement du moteur : soit le moteur est dans le moyeu (avant ou arrière) soit il est placé au milieu du vélo. Vous trouverez ci-dessous les avantages de chacune de ces options.
  • Cadre : La plupart des vélos électriques sont équipés d'un cadre en forme de losange. Toutefois, si vous recherchez un vélo électrique plus facile à enfourcher, optez pour un cadre bas qui permet un accès plus facile, ce qui est particulièrement pratique pour les personnes à mobilité réduite.

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Vous connaissez donc les bases de ce qu'est un e-bike et de ce qu'il peut faire mais vous ne savez pas encore comment il fonctionne en détail. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul. Malgré la popularité croissante du vélo électrique, beaucoup de gens ne savent pas comment il fonctionne. C'est pourquoi nous vous présentons ci-dessous tout ce que vous devez savoir pour bien comprendre le fonctionnement des vélos électriques.

Pour commencer, analysons ses 5 composantes principales :

  1. L’écran d'affichage :le plus souvent, vous le trouverez sur le guidon pour un accès plus facile. Cet écran fournit des informations importantes telles que la capacité restante de la batterie du vélo électrique, la vitesse et l'autonomie. Il est également possible d'augmenter ou de diminuer la puissance du moteur en utilisant les signes plus et moins sur le dispositif de commande.
  2. Le cadre et les roues : en raison des éléments ajoutés, le cadre d'un vélo électrique est généralement un peu plus volumineux que celui d'un vélo ordinaire. Bien que les progrès technologiques réduisent le poids et la taille de ces composants, il faut tout de même les intégrer au cadre. De plus, les rayons des roues d’un vélo électrique sont plus résistants que ceux d’un vélo normal, car la puissance apportée par le moteur électrique qui fait tourner les roues avec un couple important exige que ces rayons puissent supporter la pression supplémentaire.
  3. Le moteur : il est possible de choisir entre un moteur situé dans le moyeu de la roue avant ou arrière et un moteur situé au milieu du vélo. Le moteur le plus courant est le moteur placé au milieu, sur le pédalier, en raison de l'augmentation des performances de cette configuration. Cela est principalement dû à la configuration du moteur central qui utilise les engrenages existants. Cette configuration permet d'augmenter les performances avec moins d'énergie venant de la batterie et une meilleure maniabilité car le moteur est plus proche du sol, ce qui entraîne un centre de gravité plus bas.
  4. Les capteurs : vous vous demandez peut-être comment l'e-bike reconnaît que vous avez besoin d'une assistance au pédalage. C'est là que les capteurs entrent en jeu. Ils veillent à ce que vous bénéficiez de la bonne dose d'assistance pour ne pas avoir soudainement à pédaler. Il y a pour cela, le capteur de vitesse et le capteur de couple. Le capteur de vitesse est utilisé lorsque vous commencez à pédaler pour fournir l'assistance initiale et le capteur de couple ajoute subtilement une assistance lorsque vous vous déplacez déjà à une certaine vitesse et il s'assure que l'augmentation de puissance corresponde à votre vitesse actuelle.
  5. La batterie : comme pour tous les véhicules électriques et beaucoup d'appareils grand public, l'un des premiers problèmes est de stocker suffisamment d'énergie dans une batterie compacte de manière économique. Ces dernières années ont été marquées par des améliorations massives de la technologie des batteries, dont les vélos électriques ont également bénéficié. Alors qu'auparavant les batteries de vélo électrique étaient encombrantes et devaient être montées sur le cadre lui-même, les nouvelles batteries sont de plus en plus petites. Cela a changé les vélos électriques qui n’ont plus cette apparence encombrante, et qui sont parfois presque impossible à distinguer des vélos normaux en raison de la réduction drastique de la taille des batteries.

    6. Comme la batterie a une incidence sur le poids, le style et l'autonomie du vélo, son choix est crucial. Les batteries les plus courantes sont celles de 400 ou 500 Wh. En moyenne, chaque 100 Wh d'énergie donne environ 40 km de rendement. Le rendement précis dépend bien sûr du degré d'assistance au pédalage que vous utilisez et du terrain sur lequel vous roulez. Toutefois, les batteries jouent évidemment un rôle prépondérant dans le fonctionnement et les performances des vélos électriques. La majorité des batteries que vous trouverez sur le marché appartiennent à l'une des deux catégories suivantes :

    • Les batteries SLA (plomb-acide scellées) : Historiquement, c'était le premier type de batterie utilisé dans les scooters et les vélos électriques. Cependant, avec le développement rapide de la technologie des batteries, les vélos électriques ont récemment intégré la nouvelle technologie des batteries au lithium.
    • Batteries au lithium : Les batteries au lithium sont basées sur une technologie de pointe et ont une durée de vie beaucoup plus longue (environ 3 fois supérieure). Elles sont également beaucoup plus légères et nécessitent moins d'entretien que leurs précurseurs. L'inconvénient est qu'elles sont actuellement plus chères que les batteries SLA traditionnelles. Toutefois, cet écart de coût devrait se réduire encore à mesure que la technologie des batteries au lithium et les processus de production s'amélioreront.

Maintenant que vous voilà plus familiers avec les composants technologiques, voyons comment ils interagissent ensemble pour atteindre leur but.

Pour comparer, considérons les feux de vélo alimentés par une dynamo. Lorsque vous pédalez et que les roues tournent, une petite dynamo placée contre la roue génère de l'énergie qui alimente les lumières. Imaginez maintenant que nous inversions ce processus et qu'une batterie fournisse de l'énergie à un moteur qui fait tourner la roue. En termes simples, c'est comme ça qu'un vélo électrique fonctionne.

Mais comment mon vélo électrique sait-il de combien d'assistance au pédalage j'ai besoin ? Des capteurs mesurent l'effort à fournir pour déterminer votre vitesse et votre cadence de pédalage afin d'éviter que le moteur ne vous fasse soudainement avancer et n'interrompe votre pédalage. Ces capteurs transmettent cette information au moteur qui tire son énergie de la batterie pour vous permettre de pédaler plus facilement. Le logiciel est donc tout aussi important que le matériel étant donné que c'est lui qui dirige la production d’énergie.

La majorité des vélos électriques sont du type propulsion intermédiaire, ce qui signifie que le moteur est placé au centre du pédalier (et non dans le moyeu de la roue arrière). Avec ce type de conception, la batterie est généralement placée dans le tube diagonal, bien que certains modèles récents aient pu l'intégrer complètement dans la conception et la rendre invisible.

Comment utiliser un vélo électrique ?

Faire du vélo électrique est beaucoup plus simple et évident que vous ne le pensiez peut-être au départ. C'est un peu comme si vous rouliez sur un vélo d'entraînement stationnaire dans le vide, sur lequel il vous suffit de commencer à pédaler pour activer l'écran. Sur l'écran, vous choisissez le niveau d'assistance souhaité pour activer l'assistance au pédalage. Les boutons plus et moins vous permettent d'augmenter ou de diminuer le niveau d'assistance.

Les avantages d'un vélo électrique

  1. Les vélos électriques facilitent le pédalage : c’est simple et cela correspond à ce que l'on attend d'un vélo électrique. Toutefois, jusqu'à ce que vous l'essayiez vous-même, il est facile de sous-estimer le plaisir que cela procure !
  2. Ils vous permettent d’aller plus vite : non seulement il est plus facile de pédaler avec un e-bike, mais vous allez aussi plus vite avec la même énergie. Cela signifie que vous arrivez plus vite à votre travail ou que vous pouvez parcourir de plus longues distances en un temps équivalent. La vitesse supplémentaire dépend bien sûr de la puissance du moteur.
  3. Vous aurez envie de faire beaucoup plus de vélo : le cyclisme est beaucoup plus amusant lorsque vous avez la sensation de parcourir une grande distance en pédalant peu. Il en résulte une intensification de l'entraînement et un mode de vie plus sain.
  4. Les progrès rapides de la technologie : les performances progressent rapidement. Les vélos électriques légers, rapides et esthétiques sont de plus en plus courants. L'époque des vélos électriques encombrants est révolue. Ces progrès technologiques rapides ont permis à l'e-bike d’être une alternative à presque tous les vélos traditionnels.
  5. Ils sont respectueux de l'environnement : grâce aux grandes avancées technologiques, les vélos électriques peuvent désormais remplacer à merveille votre voiture. Les vélos cargo électriques, par exemple, peuvent supporter un poids important et sont plus faciles à utiliser dans les centres-villes bondés que les voitures.
  6. Ils offrent toujours une bonne séance de sport : contre toute attente, le vélo électrique vous permet de vous entraîner, car il vous oblige à pédaler. C'est juste que vous pouvez couvrir plus de distance avec la même quantité d'énergie. Cela peut en fait vous amener à faire du vélo plus longtemps que d'habitude, car vous avez toujours cette petite poussée supplémentaire pour vous maintenir en forme.
  7. Ils sont plus funs : cela vaut la peine de le répéter, les vélos électriques sont tout simplement plus amusants que les vélos traditionnels. Qui n'aime pas aller vite ? Avec un e-bike, vous pouvez non seulement aller vite, mais vous pouvez aussi gravir une colline après l'autre tout en profitant du paysage. Alors qu'avec un vélo classique, vous atteindrez vos limites beaucoup plus tôt et vous ne pourrez pas profiter autant du paysage lorsque vous aurez du mal à franchir une colline escarpée. Vous avez toujours voulu faire de longues escapades à vélo, mais vous craignez de trouver très vite vos limites ? Avec un vélo électrique, cette envie deviendra une réalité.